Cuisine d’Arunachal Pradesh

Les habitants d’Arunachal Pradesh aiment leur riz. Il est consommé à tous les repas ou en en-cas sous forme de crêpe vapeur (dung po). Lors de festivals, on en fait même une pâte que s’étalent les gens sur le visage des uns et des autres.

Le ‘Dung Po’ (riz vapeur) est cuisiné dans 2 pots encastrables en cuivre. Celui de l’intérieur, sans fond, sert à recevoir les petites crêpes enveloppées dans des feuilles et placé dans le deuxième pot rempli d’eau afin les cuire à la vapeur.

‘Kholam’ est une autre méthode populaire de préparation du riz. Ce dernier est cuit dans un cylindre de bambou placé au dessus d’un feu de bois.

Wungwut Ngam’ (poulet et poudre de riz) est un délicieux plat de volaille. Le riz est d’abord rôti puis réduit en poudre. Il est ensuite lentement cuisiné avec le poulet et autres épices.

‘Pasa’, est une soupe de poisson très populaire. Le poisson est réduit en purée puis mélangé avec de l’ail, du gingembre, du piment et d’autres épices. Le jus de la feuille d’ooriam (Khumpatt) est également ajouté lui donnant ainsi sa couleur particulière. On raconte qu’en temps de guerre, les soldats préparaient rapidement cette soupe afin de ne pas être repéré par l’ennemi.

La cuisson sur pierre permet de réaliser de délicieux filets de poissons marinés dans des épices.
Les légumes verts, racines et pousses de bambou font également partis du régime de base. La viande de mithun (bœuf semi sauvage) est un mets délicat et cuisiné lors des festivals ou grandes occasions.

‘Apong’ est la bière locale faite à partir de riz fermenté. Il faut 3 mois de séchage, fumage, fermentation et filtration pour être finalement servie dans un verre de bambou à température ambiante.