Cuisine d’Assam

La cuisine reflète la culture d’une région et s’influence des ingrédients locaux et de son climat. En Assam, la nourriture est sacrée et le repas un rituel mais la préparation est très simple, en accord avec le mode de vie tranquille d’Assam. On peu presque sentir les effluves de la terre dans la cuisine d’Assam.

La base de la cuisine assamaise est le riz dont les variétés sont multiples (l’aromatique joha, le riz gluant saul bora et le japonica). La communauté Bodos est réputée pour la diversité de riz qu’elle utilise en fonction des plats qui l’accompagnent. Le riz est également présent au petit déjeuner et casse-croute. Le matin, le repas est constituée de riz souffle ou de poha (riz aplati) accompagné de lait ou de yaourt et de sucre ou sel. La farine de riz est aussi utilisée pour faire de petits pancakes principalement faits lors de festivals.

Les olives poussent naturellement en Assam et font parties de la cuisine traditionnelle sous forme de pickles. Ces derniers peuvent aussi etre faits a partir de citrons se mariant parfaitement avec les lentilles ou les salades.

La singularité de la cuisine d’Assam se distingue par l’utilisation d’herbes et le doux parfum du riz joha. La nourriture tribale utilise les vers a soie, les œufs de fourmis rouges et les pousses de bambou fermentées. Il existe plus 3000 herbes médicinales.

La cuisine d’Assam s’influence des tribus et varie d’un district a l’autre. Au nord, elle est simple et peu relevée. Ils utilisent des piments verts frais qui accompagnent la viande alors qu’au sud, ils utilisent une pate de poivre de piments rouges séchés.