Artisanat du Manipur

Au Manipur, le bambou pousse abondamment dans les districts de Churachandpur, Jiribam, Tamenglong et Imphal. Manipur est le 2e producteur d’objets en bambou après le Tripura dans le Nord-Est. Sont fabriqués entre autre sofas, tapis, paniers, plateaux, chaises, tables et vases. Le tressage de la cane se raréfie en raison de la disparition de ce végétal.

Dans le district de Bishnupur on trouve des objets sculptés: bols, bougeoirs, mortiers, vases, verres et assiettes… Les pierres tombales sont également en pierre et décrivent les accomplissements du défunt.

Le roseau (kauna) est tressé afin de réaliser différents objets (tapis, chaises, coussins, sous-boc, sacs…) Ces objets sont très populaires au Manipur et particulièrement à Imphal.

Étant isolé du reste du pays, le Manipur dépend beaucoup des forêts dont ils utilisent le bois afin de fabriquer plateaux, cuillères et tambours.

Le tissage fait parti du quotidien au Manipur. En zone rurale, chaque maison dispose d’un métier à tisser. Les vêtements sont fabriqués à partir de coton et de soie. Le coton est importé brut et teint et rouge, jaune, vert, orange, noir et rose. De superbes design géométriques ornent les habits traditionnels. On appelle cet artisanat Laichamphi qui signifie vêtement de coton.

Différents matériaux sont utilisés pour fabriquer les jouets traditionnels (tissu, coton, argile, bois et bambou) comme des poupées à l’effigie de Krishna, Khamba et Thoibi et des jouets en forme d’animaux et oiseaux…

La broderie est pratiquée aussi bien par les hommes que par les femmes et il existe une dizaine de styles différents (Namthang-Khut-hut, Khamenchatpa Kabui, Singh Nangpan, Motrangphee…) pour fabriquer nappes, couvre-lits, mouchoirs et serviettes… Avec de jolis motifs animaliers. La méthode de “block printing” qui utilise des blocs de bois comme tampon permet de réaliser des draps et taies d’oreiller.

Le village de Longpi village est de longue date réputé pour ses poteries appelées Longpi Ham. L’artisan utilise de la serpentine (pierre noire) afin de réaliser des objets utilises en cuisine (plats, bols, bouilloires, pots, tasses… qui sont cuits de 5 a 9 heures dans un four a 900°c. Les objets sont ensuite polis aves des feuilles appelées pasania pachiphylla. Le procédé est 100% naturel, aucune machine ou roue n’est utilisée. Ces objets auraient des propriétés thérapeutiques et empêcherait les femmes enceinte d’avoir la nausée.